Passage à un rythme quotidien

A compter du 16 mars, j'essaierai de publier un billet par jour pour tenir compte de l'intensité des événements au Chemin des Dames, entre retrait allemand et offensive Nivelle ...

jeudi 23 mars 2017

23 mars 1917



- Première « journée calme » depuis le 17 mars. Aucun événement significatif n’est à signaler. Dans les deux camps on organise / réorganise ses positions.

mercredi 22 mars 2017

22 mars 1917



- La journée est marquée par la poursuite des combats sur la nouvelle ligne de résistance décidée par les Allemands et sur laquelle les Français décident aussi de se retrancher. Ces derniers se montrent agressifs aussi bien à Pont-Rouge qu’à Chivres ou Missy ; les appuis d’artillerie des deux côtés empêchent tout progrès significatif (les obus détruisent l’ouvrage qui donne son nom à Pont-Rouge, lieu central de combats très meurtriers).
- Finalement, on aboutit à un statu quo par rapport à la situation de la veille.

- Par ailleurs, les choses se poursuivent selon un rythme habituel, avec côté français relève entre unités et arrivée de batteries, le tout en vue de l’attaque prévue.
- Un coup de main français au Bois-des-Buttes permet la capture de deux soldats du 14e régiment bavarois de réserve.

mardi 21 mars 2017

21 mars 1917



- Les combats plus ou moins proches se poursuivent dans la zone abandonnée par les Allemands depuis le 18.
- Les Français du 355e RI occupent sans lutte Missy-sur-Aisne et Chivres (les Allemands étant cependant à proximité de ce dernier) ; certains s’avancent même en direction du fort de Condé. En revanche, Pont-Rouge résiste toujours au 172e RI et le secteur de Laffaux est annoncé fortement occupé.
- Le reste de la journée est marqué par des tentatives de progression française sans succès, notamment à cause du manque de soutien d’artillerie : des renforts doivent donc passer en rive droite.
- Vers 18h30, les Allemands montrent nettement leur volonté de tenir sur des positions définies par eux : ils prononcent en effet deux fortes contre-attaques sur Vregny et Missy-sur-Aisne, capturant 17 prisonniers (contre 4 de leur côté).
- « En fin de journée, le front atteint passe par : Crécy-au-Mont, Leuilly, le Trou des Loups, un point au sud de la fontaine Saint-Rémy, carrefour nord de Sorny, lisière ouest de Margival, Pont-Rouge (en partie), Vregny, Chivres, Missy-sur-Aisne. » (JMO VIe Armée)

- Ailleurs, l’activité militaire est limitée : l’artillerie allemande est moins active, tandis que les préparatifs de l’offensive Nivelle se poursuivent.