Bataille de La Malmaison

Bonjour et merci aux visiteurs

Rythme quotidien pendant la bataille de La Malmaison.

.

dimanche 31 août 2014

Lundi 31 août : « Nous voilà retranchés de la France. » (Marquiset)



- Dans la journée, le QG du général Lanrezac quitte Laon, en direction de Corbeny. Les divisions françaises, à marche forcée, parcourent des dizaines de kilomètres dans la journée, traversent le Laonnois puis le Chemin des Dames pour les plus avancées. Le repli se fait sous une très forte chaleur.

- Laon se retrouve coupé du monde, entre des troupes françaises parties (sauf quelques retardataires) et troupes allemandes que l'on aperçoit mais qui sont encore dans la plaine, au nord. « Sur notre plateau nous nous sentons complètement abandonnés, perdus comme des naufragés sur une île lointaine, avec la terreur du lendemain. » (Marquiset)



- Dans le même temps, les derniers Britanniques quittent le Soissonnais ; parmi elles, un détaché français célèbre, le boxeur Georges Carpentier, qui loge chez les Hénin à Ambleny.

- Les Allemands atteignent Nouvion-Vingré.

- Dans l’après-midi, les Alliés font sauter les ponts sur l'Aisne à Soissons et en aval, là où des troupes britanniques tentent de freiner les uhlans.



- La fuite de la population, totalement désordonnée, s'amplifie encore.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire