Bataille de La Malmaison

Bonjour et merci aux visiteurs

Rythme quotidien pendant la bataille de La Malmaison.

.

dimanche 31 août 2014

Mardi 1er septembre: « Les barbares vont venir. » (Marquiset)



- Vers 19 heures, les premiers uhlans arrivent dans les faubourgs de Laon, d'autres patrouillent, s'assurant que la résistance est absente, sans pour le moment s'aventurer sur la « Montagne ». Ils sont à Sissonne un peu avant minuit.
- Les Allemands (2 000 environ) sont aussi à Ambleny, chez Onézime Hénin. Ils achètent de la marchandises à ceux qui sont restés et pillent les maisons abandonnées par leurs occupants. Ils sont tendus mais se montrent assez corrects avec la population.

- A Soissons, les premiers soldats allemands pénètrent en ville autour de 18 heures, après quelques combats défensifs ponctuels des Français, au cours desquels l'abbé Roy, vicaire de la cathédrale, est blessé. Dans la soirée, les réserves de la distillerie de Vauxrot prennent feu et brûlent toute la nuit.

- Pendant ce temps, plus à l'ouest, à Saint-Erme, un dernier train d'évacuation part peu après 18 heures avec des habitants des environs et les personnels des chemins de fer et leurs familles.

- Le gros des troupes françaises a franchi l’Aisne à temps, mais beaucoup de groupes de soldats, plus ou moins nombreux, se retrouvent isolés à l’arrière par la rupture des ponts et l’avancée allemande.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire