Bataille de La Malmaison

Bonjour et merci aux visiteurs

Rythme quotidien pendant la bataille de La Malmaison.

.

mardi 2 septembre 2014

Mercredi 2 septembre: Les Allemands au Chemin des Dames



- Les troupes allemandes investissent la ville haute de Laon au petit matin et immédiatement organisent les réquisitions ; les mises en garde sont claires, comme ailleurs : toute acte hostile des civils sera sévèrement réprimé.

- Dans la nuit, elles sont arrivées à Mauregny-en-Haye, où une grande partie de la population s'est cachée dans les bois environnants.

- Progressivement, les Allemands s’emparent de toute la région au nord de l’Aisne. Rares sont les combats en ces journées où l’on passe son temps à marcher. Cependant, un  « petit engagement » (Maxime de Sars) a lieu près de Jumigny, lorsque des uhlans surprennent un groupe de Français, qui se réfugient à Beaurieux, où certains sont soignés dans l’école de garçons ; le sous-lieutenant du 1er escadron de train, Louis-Alexandre Hacard, y meurt de ses blessures dans la soirée.

- Vailly-sur-Aisne est atteint par les avant-gardes allemandes, peu après que le pont a été détruit, vers 9 heures.

- A 10h30, c'est le pont de Chavonne qui saute. En fin d'après-midi, un groupe isolé de 200 soldats français  qui n'a pu franchir l'Aisne vient demander l'aide de la population et peut gagner la rive sud. Les Allemands arrivent à Chavonne dans la soirée, et après plusieurs heures de travail parviennent à franchir la rivière sur un pont de bateaux à 4 heures, dans la nuit du 2 au 3. (C. Bernier)





- Les civils Nicolas Mertz et Jules Copie sont exécutés par les soldats français pour espionnage.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire