dimanche 16 novembre 2014

Semaine du 16 au 22 novembre 1914: La parole est à l'artillerie ...



- Les combats des semaines précédentes et le climat gèlent le front – au sens propre et au sens figuré : « Le temps est devenu froid, on a enregistré au thermomètre -2° à 6 heures [le 18]. Les travaux de terrassement son rendus pénibles. » (JMO Ve Armée)
- Les fantassins sont donc condamnés à subir l’arrivée du premier hiver de la guerre dans leurs tranchées, que l’on aménagent davantage : grande période d’activité du Génie, qui construit abris, routes, ponts, voies ferrées, etc. en prévision d’une guerre longue et du ravitaillement qu’elle suppose.
- C’est aussi l’artillerie qui prend le premier plan. Tous les jours on se défie, cherchant à causer le plus de dégâts au moindre coût humain, pour soi-même en tout cas. Dans la nuit du 15 au 16, c’est Vieil-Arcy et le 84e RI qui sont touchés, avec effondrement de plusieurs maisons et dizaines de victimes parmi les soldats.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire