Bataille de La Malmaison

Bonjour et merci aux visiteurs

Rythme quotidien pendant la bataille de La Malmaison.

.

lundi 26 décembre 2016

Semaine du 25 au 31 décembre 1916 - Début des préparatifs



- La dernière semaine de l’année 1916 est déjà tournée vers la suivante et la préparation de l’offensive prévue pour la fin de l’hiver, tandis que sur le front lui-même peu d’événements notables sont à signaler.
- « De grandes modifications surviennent dans le commandement. Le Q.G. de la 6e Armée s’installe à Fère-en-Tardenois, évacué par les 97e D.I. et 4e D.C. Un G.A.M. fonctionne à Dormans pour coordonner l’action des 5e et 6e Armées. Le projet d’offensive s’étend vers l’est.
Et les arrivages continuent. […] Les cantonnements sont déjà pleins. Les camps avancent lentement faute de main d’œuvre et de matériel. Une période assez critique va commencer jusqu’à l’achèvement de la plupart des camps. » (JMO Ve Armée, 28 décembre)

mardi 20 décembre 2016

Semaine du 18 au 24 décembre 1916 - Semaine "normale", sauf dans les états-majors



- Sur le terrain, la semaine ressemble aux précédentes, avec de nombreuses patrouilles de part et d’autre (le 18, le 410e RI capture 6 prisonniers près de Courcy mais perd deux hommes et compte deux blessés), et un bombardement allemand toujours intense sur Reims.

- Comme les années précédentes, la nuit du 24 au 25 est marquée par une tension et une vigilance accrues mais aussi par des célébrations plus ou moins importantes. De nombreux chants sont entendus chez les Allemands.





- Cependant, au niveau des états-majors, le front de l’Aisne est à présent perçu de façon différente et des évolutions majeures se mettent en place. En effet, le nouveau commandant en chef des armées françaises, Robert Nivelle, a repris les plans de son prédécesseur, Joffre, et souhaite mener une offensive d’envergure dès la fin de l’hiver 1917 ; dans ce cadre, une attaque (pour l’instant secondaire) est prévue sur le Chemin des Dames.

- Le 19, « l’instruction personnelle et secrète relative à la préparation des grandes offensives est envoyée aux 5e, 37e et 38 C.A. » (JMO Ve Armée)

lundi 12 décembre 2016

Semaine du 11 au 17 décembre 1916 - Toujours la peur des gaz ...



- Le lundi, les Allemands réagissent par une activité d’artillerie intense au bombardement préventif de la veille réalisé par les Français contre des réserves supposées de bouteilles de gaz. Aucune autre action militaire n’a lieu.
- La méfiance et la vigilance demeurent cependant côté français. Le 16, près de La Neuville, « après préparation d’artillerie, un détachement de 50 hommes du 52e RI pénètre, à 16h20, dans les tranchées allemandes du Vampire (secteur de la 27e DI) qu’il trouve évacuées et complètement bouleversées. Il y constate une installation pour une émission de gaz et revient sans avoir été inquiété par l’ennemi. » (JMO 38e CA)

- Nouvelles journées de bombardement de Reims par des obus de 150, notamment le 16. En plus des civils, treize hommes du Génie y sont blessés.