lundi 29 février 2016

Semaine du 28 février au 5 mars 1916 - Problème au 322e RI



- Semaine sans relief particulier, même si côté français on est particulièrement attentif à une éventuelle attaque allemande secondaire pour éviter l’envoi de renforts vers Verdun. Les artilleries se répondent donc, que ce soit pour dissuader ou pour tester l’adversaire.
- Le 2, le bombardement sur Soissons est plus fort cependant.
- Enfin, le dimanche 5 se transforme en véritable catastrophe pour le 322e régiment d’infanterie français : une simple patrouille allemande d’une vingtaine d’hommes parvient à pénétrer dans la ferme du Metz (près de Soupir) et, sans fusillade, à faire 21 prisonniers (dont 6 parviennent à s’enfuir au moment où ils sont emmenés).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire