Bataille de La Malmaison

Bonjour et merci aux visiteurs

Rythme quotidien pendant la bataille de La Malmaison.

.

lundi 27 juin 2016

Semaine du 26 juin au 2 juillet 1916 - Coups de main



- Le lundi 26, les artilleries sont au centre de l’action. Une pièce de 16 de marine française bombarde Amifontaine, ce à quoi les Allemands répondent par des tirs sur Roucy : le QG de la 69e DI y est détruit (7 blessés).

- Depuis quelques jours, l’armée française multiplie les coups de main, afin de capturer des prisonniers et de savoir quelles unités se trouvent dans les tranchées adverses. A l’approche de l’offensive de la Somme, c’est encore plus d’actualité, afin de jauger la puissance allemande en face et « d’inquiéter l’ennemi » (JMO 1er CA).
- Le 1er juillet par exemple, le 110e RI (2e DI) organise 3 actions simultanées au nord de Vendresse, près de la sucrerie de Cerny et au nord-est de Troyon. « L’attaque a été précédée à 21h10 par l’explosion d’un fourreau de mine placé au fond d’une carrière souterraine placée sous la tranchée allemande et reliée à nos lignes  par un couloir souterrain de 180 mètres de longueur » (idem). Les Allemands, croyant à une véritable attaque, réagissent fortement : seul le coup de main du centre réussit finalement ; les pertes françaises sont de 2 tués dans les rangs des assaillants, et 11 par suite des intenses bombardements allemands.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire