mercredi 21 septembre 2016

Semaine du 18 au 24 septembre 1916 - Poursuite du calme



- L’état-major français continue la réorganisation des unités et la formation des officiers : certains sont par exemple envoyés dans la Somme pour y étudier le fonctionnement de l’aéronautique.



_

Semaine du 11 au 17 septembre 1916 - Toujours très calme



- Très peu d’actions militaires, sauf le 16, avec bombardement sur Reims et mines à la Cote 108.

Semaine du 4 au 10 septembre 1916 - Semaine très "calme"



- Aucune activité militaire importante n’est signalée. On se limite aux bombardements par obus de tranchées et aux patrouilles à but avant tout défensif.
- Malgré ce « calme » global, les tués et blessés sont quotidiens dans les deux camps, notamment à cause des torpilles qui arrivent sur les tranchées.

- D’importantes réorganisations ont lieu au sein de la Ve Armée française à partir de cette semaine.