jeudi 30 mars 2017

30 mars 1917



- Pour les Français, l’objectif de cette journée est une nouvelle fois de progresser vers les hauteurs dans la nouvelle zone de combat, afin notamment de pouvoir mieux disposer l’artillerie ; la date-butoir fixée pour y parvenir est le 3 avril. Evidemment, ils se heurtent à une forte résistance allemande, qui leur dispute ces positions avantageuses. Malgré les combats, le statu quo est partout général en cette journée où le mauvais temps ne permet pas d’organiser de grandes opérations. La seule exception notable est dans le secteur de Vauxaillon la prise de la ferme d’Antioche et de ses alentours par le 65e RI, appuyé à sa gauche par le 137e qui lui s’empare de celle des Tueries.

- Par ailleurs, la mise en place de l’offensive se poursuit. Dans ce cadre par exemple, le QG de la VIe Armée (général Mangin) s’installe à Fismes.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire