Passage à un rythme quotidien

A compter du 16 mars, j'essaierai de publier un billet par jour pour tenir compte de l'intensité des événements au Chemin des Dames, entre retrait allemand et offensive Nivelle ...

dimanche 12 mars 2017

Semaine du 12 au 18 mars 1917 - Grosse activité allemande



- L’artillerie allemande poursuit toute la semaine avec intensité son action afin de contrer la mise en place de l’offensive française : le pont de Pontavert est par exemple coupé pendant plusieurs heures.
- Lundi 12, les Allemands sont particulièrement actifs. « L’ennemi a tenté un coup de main sur le Chemin des Dames, à 1 km à l’ouest du Poteau d’Ailles. Il a été repoussé, laissant entre nos mains trois prisonniers blessés. Soissons a été violemment bombardé. 800 obus sont tombés sur la ville. Des obus incendiaires y ont créé sept foyers d’incendie. Une compagnie allemande a prononcé une attaque sur les tranchées de la distillerie de Saint-Paul (N.E. de Soissons). Elle réussit à pénétrer dans notre première ligne qui avait été évacuée, mais en fut rejetée par une contre-attaque, sans réussir à nous faire de prisonniers. Dans la région de Beaulne-et-Chivy, deux détachements ennemis ont tenté d’aborder nos lignes. L’un n’y est pas parvenu, l’autre en a été rejeté, laissant un mort dans notre tranchée. De notre côté, un aspirant est disparu. Grande activité de l’artillerie ennemie entre 19 et 21 heures dans la région Troyon-Chemin des Dames. » (JMO VIe Armée)
- Le 16, l’action combinée artillerie-aviation débouche à nouveau sur de nombreux coups de main : 21 Français sont capturés entre Miette et Ployon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire