Passage à un rythme quotidien

A compter du 16 mars, j'essaierai de publier un billet par jour pour tenir compte de l'intensité des événements au Chemin des Dames, entre retrait allemand et offensive Nivelle ...

vendredi 28 avril 2017

28 avril 1917



- La journée est brumeuse mais sans mauvais temps ; les avions ne peuvent pas voler, ce qui empêche les tirs de destruction que voulaient mener les Français en vue de la prochaine attaque prévue par l’état-major.
- Des combats ont lieu toute la journée autour d’Hurtebise et du Poteau d’Ailles, essentiellement à partir d’initiatives allemandes.
- L’artillerie allemande est elle aussi toujours très active, surtout sur les pentes du plateau et sur la vallée de l’Aisne, avec emploi d’obus toxiques.

jeudi 27 avril 2017

27 avril 2017



- Nouvelle journée « calme » sur le terrain, pendant qu’à l’état-major français on élabore les nouvelles stratégies afin de voir quelles seront les suites de l’offensive ratée au Chemin des Dames.
- Sur le plateau lui-même, on se bat à présent pour des morceaux de tranchées (Hurtebise, ouest de Cerny)
- Les bombardements allemands sur l’arrière français se poursuivent ; ils sont aussi violents sur le Bois-des-Buttes et le secteur de la ferme du Choléra.

mercredi 26 avril 2017

26 avril 1917



- Journée très calme, encore plus que la veille. De nombreux petits coups de main très ponctuels ont lieu (Monument, tranchées de l’Abri ou de la Pertuisane), mais ils n’ont guère d’incidence sur la situation militaire.
- Les deux artilleries sont cependant très actives, se visant mutuellement. Les Allemands bombardent aussi les grands centres de l’arrière français (Soissons, Fismes, Bazoches).