Bataille de La Malmaison

Bonjour et merci aux visiteurs

Rythme quotidien pendant la bataille de La Malmaison.

.

mardi 18 avril 2017

18 avril 1917 - J+2



- Les conditions climatiques sont à nouveau très mauvaises, ne permettant officiellement côté français que des « actions locales, vives et énergiques » (JMO Ve Armée), obligeant à repousser l’action d’envergure sur la sucrerie de Cerny.
- On achève notamment la conquête complète du Bois-des-Buttes et de La Ville-au-Bois (avec au passage 1 300 prisonniers et beaucoup de matériel).
- Les Allemands mènent en fin de journée une opération importante (deux divisions) après une grosse préparation au nord de Berry-au-Bac, entre Aisne et Miette ; l’artillerie et les mitrailleuses françaises empêchent toute progression réelle. Leurs autres contre-attaques ponctuelles ne donnent pas plus de résultats positifs pour eux.

- Cependant, un secteur connaît une évolution importante : les Français progressent beaucoup au nord de l’Aisne entre Vailly et Chavonne, profitant d’une nouveau rempli stratégique des Allemands qui choisissent de se fortifier sur le Chemin des Dames lui-même, abandonnant toutes les pentes sud du plateau : la Cour-Souipr, Ostel, le fort de Condé ou la carrière de Coblentz notamment sont pris, tandis qu’on pénètre enfin dans Braye-en-Laonnois.


- Des deux côtés, et depuis la veille, ont commencé des mouvements de troupes ininterrompus entre les premières lignes et l’arrière pour remplacer ou soulager les unités très éprouvées par les premières heures de l’offensive Nivelle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire