mercredi 26 avril 2017

26 avril 1917



- Journée très calme, encore plus que la veille. De nombreux petits coups de main très ponctuels ont lieu (Monument, tranchées de l’Abri ou de la Pertuisane), mais ils n’ont guère d’incidence sur la situation militaire.
- Les deux artilleries sont cependant très actives, se visant mutuellement. Les Allemands bombardent aussi les grands centres de l’arrière français (Soissons, Fismes, Bazoches).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire