mardi 2 mai 2017

2 mai 1917



- Les situations, tant climatique que militaire, sont semblables à celles de la veille.
- Les Allemands poursuivent leurs bombardements aériens de nuit sur les arrières français, profitant du beau temps ; ils se concentrent sur les pentes de la Montagne de Reims. Leur artillerie est elle aussi particulièrement active la nuit, sur les voies de communication et la vallée de l’Aisne notamment.
- Les ordres pour le jour J (4 mai) et le jour J+1 arrivent dans les états-majors des grandes unités françaises.

- Le général Mangin est remplacé par le général Maistre à la tête de la VIe Armée, payant ainsi l’échec du 16 avril.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire