mercredi 3 mai 2017

3 mai 1917



- A nouveau une belle journée de printemps sr le Chemin des Dames. Préparation et contre-préparation se répondent toujours de façon aussi acharnée. L’infanterie allemande, peu active mais très vigilante, fait cependant plusieurs fois appel au tir de barrage face à la crainte d’une attaque immédiate.

- A contrario, des unités des 44e et 45e D.R. allemandes sont surprises dans leurs abris de la tranchée du Camouflet (ouest de la ferme Froidmont) par une patrouille française du 67e RI menée efficacement peu après 13 h30 : 39 prisonniers sont ramenés dans les lignes françaises, dont plusieurs sous-officiers.



- A l’est du secteur, les Allemands ciblent surtout les premières lignes ; Reims reçoit également de nombreux obus, qui déclenchent plusieurs incendies (dont un à l’Hôtel de ville).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire