dimanche 15 octobre 2017

Lundi 15 octobre 1917



- Journée plutôt agitée sur le terrain (sauf à l’est de la zone). Artilleries et aviations sont très actives, tandis que l’infanterie des deux camps, surtout allemande, continue de tester les velléités de l’ennemi par des coups de main très ponctuels.
- VIe Armée française : 15 tués, 70 blessés.

- Le haut état-major français, autour de Pétain, finalise les derniers détails de la bataille de La Malmaison, notamment de la préparation d’artillerie. La date théorique de l’attaque d’infanterie est décidée : 21 octobre. L’objectif est une préparation courte (4 jours idéalement), qui ne permette pas aux Allemands de se réorganiser ni d’acheminer de renforts conséquents.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire